Partagez|
MessageSujet: Let's kill the little witch - Ft. Sans Ven 18 Nov - 4:36
Faith Aegnor
Let's kill the little witch

Un soupir se fit entendre. Ce soupir venait d'un jeune homme, en plein milieu d'une plaine. Une belle plaine fleurie, calme... Trop calme. En réalité, cette plaine était réputée pour avoir le plus grand nombre de monstres, et pourtant, aucun "monstre" n'était présent ici. La seule chose visible à des mètres fut cette fameuse personne qui venait de soupirer. Il avait l'air fatigué, blasé, mais en aucun cas dérangé par la disparition des monstres par ici. Il se mit à regarder le ciel, pensif.
Alors ? Toujours rien. Le jeune homme regardait autour de lui en pensant cela. Il était ici en quête d'une personne, mais elle n'était pas en vue, et pourtant, cela faisait déjà des heures qu'il attendait. Tu pense qu'elle va venir ? Une source sûre m'a dit qu'un jeune homme lui avait répondu... Elle ne devrait pas tarder. Pour tout vous expliquer, ce jeune homme est en attente d'une femme. Oui. Mais ne vous fiez pas aux apparences, car malgré son apparence qui se voulait très attirante, une femme se cachait en dessous. Cette femme devait s'occuper de la sécurité de ce jeu, et pour cela, avait dû changer d'apparence afin de faire venir une criminelle recherchée depuis désormais quelque temps. Celle-ci, afin de compliquer les choses, ne s'attaquait qu'aux jeunes hommes acceptants de répondre à son invitation. Ce qui résulta en ce changement d'apparence masculin. Et en réalité... Ne profite pas trop de ton apparence, certes tu l'as fais beau, mais tu n'es pas ici pour ça... Décidément pas drôle hein, on s'ennuie ici sans monstres. Je sais. Un nouveau soupir. Cela faisait déjà bien 2h qu'elle attendait, elle avait donc décidé de décimer chaque monstre par ici, mais le temps que ceux-ci réapparaissent, il n'y avait plus rien à faire. Donc, elle s'ennuyait, simplement.
Elle se mit en tailleur au sol, regardant le ciel. Sa source était sûre n'est-ce pas ? Alors pourquoi prenait-elle tant de temps...? Mais ce fut sur ces pensées qu'elle put ressentir la présence d'une personne plus loin, se rapprochant. Elle le regarda de loin, pour y apercevoir une silhouette masculine. Un jeune homme aux cheveux bruns et aux habits blancs. C'est lui l'idiot qui a répondu à son invitation ? Ne traite pas d'idiot un joueur ! Mais oui, c'est lui. Pardon, pardon. Elle le dévisagea de haut en bas, profitant de la distance toujours présente entre eux deux. Elle ne l'avait encore jamais vu auparavant, était-il nouveau ? Hm.. En tout cas, pour un nouveau, être en retard à un rendez-vous, ce n'était pas très sympa. Elle soupira de nouveau avant de se lever et regarder les alentours. Mais son regard se posa à l’extrémité de l'autre personne. Une deuxième personne venait d'entrer en scène, et elle ne l'avait pas remarqué jusque-là... Etait-ce la personne tant attendue ? C'est elle. Un large sourire se dessina sur le visage de la jeune femme (sous son apparence d'homme). Elle l'avait attendu si longtemps. Il était temps de s'occuper de son cas, avant qu'elle ne fasse une autre victime, même si... Elle se retourna pour regarder l'homme plus loin, perdu dans ses pensées. Il avait l'air de savoir se défendre, un minimum. La jeune femme croisa les bras, se demandant si elle ne voulait pas voir comme il pouvait se débrouiller, ce serait sûrement plus amusant que de finir de suite sa missi... Même pas en rêve, c'est toi qui travailles pour la sécurité du jeu ! Un grognement se fit entendre avant de voir la jeune femme se déplacer vers la femme plus loin, au pas de course.
Une fois devant elle, elle lui adressa son plus beau sourire, avant de lui adresser la parole, d'une voix masculine et charmante, comme elle le souhaitait:
"- Excusez-moi, j'ai entendu parler de vous, je voulais vous contacter depuis si longtemps, mais sans invitation aucune chance... Alors je me suis permis de venir à vous. Le jeune homme en apparence courba l'échine devant elle avant de la regarder droit dans les yeux, un sourire toujours aussi présent sur ses lèvres. Je sais que vous attendez quelqu'un... Mais pourquoi ne pas plutôt aller en rendez-vous avec moi ?"
La drague, ce n'était clairement pas son fort, après tout, elle n'en avait pas besoin. Mais elle tenta le tout pour le tout, et n'avait plus qu'à attendre une réponse de sa part... Mais bien sûr, il fallait que l'homme qui avait répondu à son invitation se présente, tandis qu'elle avait l'air plutôt charmé par elle au début... La femme dévia son regard vers l'homme qui était au loin il y a peu. Notre jeune femme laissa un soupir sortir de ses lèvres avant de se relever pour pouvoir regarder l'homme à côté d'elle. Il veut vraiment accepter son invitation et aller avec elle ? Sûrement oui... On lui a jamais appris de ne jamais parler aux inconnus ?



avatar
Emploi : Sécurité du jeu
Messages : 17
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
MessageSujet: Re: Let's kill the little witch - Ft. Sans Sam 19 Nov - 1:19
Sans Asukinugu
Cela faisait à peine quelques heures que j'étais sur le jeu, dans ce nouveau monde qui allait être le mien. Le monde "Réel" étant quelques peu difficile récemment, pouvoir m'évader, prendre des ailes dans un autre était plus que jouissif. On parlait ici d'une autre vie, d'un autre environnement, une autre manière de respirer, de manger, de boire, et d'avoir un futur. Ici, je pouvais m'évader, où bon me semble, combattre et même surpasser mes limites d'une manière jamais vu nulle part. Il m'était possible de réaliser n'importe lequel de mes buts, si je m'en donnais les moyens, tout en vivant des aventures bien plus fantastique que dans le monde réel, que l'on va appelé l'IRL, pour "In Real Life." Cela étant que j'étais nouveau. Nouveau, et en proie à n'importe quel type de danger.

Je décidais, au vu de la liberté naissante qui m'était attribué, j'avais pris soin durant ces quelques temps de connection pour checker les environs, de me rendre dans les plaines les plus proches. Je n'sais pas vraiment encore comment combattre, ni comment le système fonctionne, mais j'avais bien l'intention de me jeter dedans. Et pour justement faire une remarque, je me sentais moi-même. Pourquoi est-ce que je dis ça ? Parce que j'n'avais pas l'impression de jouer un personnage. Mais bien presque d'être moi-même. De pouvoir me mouvoir comme IRL, de pouvoir parler, sauter, m'asseoir. Ça peut paraître idiot, mais c'était une sensation vraiment spécial. J'étais dans un autre corps, une autre vie. Rah, je ne cesse de répéter ça depuis le début, m'enfin. Sûrement les réactions de débutants.

Les plaines étaient proches, mais étrangement vide. Je m'attendais à ce qu'il y ai .. Non pas une tonne, mais bien une certaine quantité de monstres à vaincre afin d'évoluer, et d'apprendre le système de combat et autre. Mais là, rien, aucun monstre, aucun personnage Non-joueur. Mais en parlant de joueurs, j'aperçu au loin un homme.. Une chevelure bleue, une sorte de lunette sur la tête, avec un simple débardeur et un voile, baissé, sûrement pour cacher son identité. Un coup d'oeil vers moi, comme pour faire la même démarche que la mienne, pour enfin détourner son regard dans l'autre sens. Il n'en a que faire de moi, j'imagine. Il a du en voir pas mal des nouveaux, de toute façon. Non, c'était bien pour observer quelqu'un d'autre. Une femme qui était elle aussi arrivée, en même temps que moi, semblait-il, avant que notre homme au centre s'avance justement vers elle. Il avait engagé une discussion, mais de quoi pouvait-il parler ?

Ma réaction, réellement, pourrait paraître vraiment bizarre, mais au vu de l'état de la plaine, vide de monstres, et ces deux personnes se rejoignant ici suite à un rendez-vous, sûrement, me paraissait étrange. J'analysais la situation, et tentait de m'apporter à moi même le plus d'information possible. L'homme était bien calme, tandis que la dame avait un regard plutôt aggressif, presque rancunier. Était-ce un règlement de compte ? La femme qui doit quelque chose à l'homme, ou encore la femme qui a mal agit, et  .. Mm .. Mais sans m'en rendre compte, en tentant de découvrir ce qui se tramait, j'avais engagé la marche, et me rapprochais de plus en plus de ces deux inconnus. Qu'était-il venu faire ici ? Ma curiosité me perdra.

Il ne restait plus que quelques mètres entre moi et eux, pour qu'enfin la dame toujours fixé sur le vagabond en apparence tournait alors son regard vers moi, mais seulement pour un court instant. Qu'est-ce que j'avais fais ? Tout étant qu'il me fallait dire quelque chose. Poser une question, ou encore réagir à ce que j'avais vu. Ou encore peut-être ne rien dire du tout ? Je n'savais pas vraiment. L'homme soupirait, comme si c'était une simple routine. Était-ce prévu ?

"Hey vous .. ! "


Et je n'savais pas quoi dire d'autres. Pourquoi ?
avatar
Emploi : Étudiant
Messages : 10
Player
Voir le profil de l'utilisateur
Player
MessageSujet: Re: Let's kill the little witch - Ft. Sans Sam 19 Nov - 3:31
Faith Aegnor
Let's kill the little witch

"- Hey vous .. !"
Notre jeune femme le regarda, étonnée. "Hey vous" ? Ca veut dire quoi ça ? Il sait même pas pourquoi il est là ? Il est pas un peu idiot ? Je t'ai dit d'arrêter de traiter les joueurs d'idiot ! Elle s'attendait à voir une personne qui avait rendez-vous ici, et non pas quelqu'un qui avait l'air perdu, nouveau, comme lui. Elle reposa son regard sur la femme en face d'elle en croisant les bras. Bon, ça commence mal. Je peux savoir ce que tu attends pour l'accuser directement et me la ramener, déjà ? Bah, je me suis dit que ça pourrait être intéressant avec un gars sous son charme. Et puis j'ai envie de taper, moi. Sérieusement ? Un soupir se fit entendre. En toute logique, elle n'aimait pas se faire sermonner, et là, elle le sentait venir. Beaucoup trop. Alors elle détourna son regard vers l'horizon, avant de se retourner, afin de faire dos à la femme qui était la cible de cette mission. Faith n'aimait pas qu'elle fonce ainsi dans le tas, alors elle ne le ferait pas. Mais elle n'avait plus beaucoup de temps devant elle sous cette forme non plus, elle devrait bien se dissiper d'ici quarante minutes... D'ici là, elle devait trouver un moyen de soustraire des infos à cette femme, et puis... Elle regarda du coin de l'oeil le jeune homme. Elle n'avait pas le droit de le laisser se faire blesser non plus.
La jeune femme s'étira avant de se retourner de nouveau, tout sourire, vers la femme et le jeune homme:
"- Je ne me suis même pas présenté, quel idiot ! Je me nomme Azoth. Je suis enchanté de faire votre connaissance."
Sur ces mots, elle attrapa lentement la main de la femme pour lui faire un baiser au dos de celle-ci. Elle devait à tout prix la charmer et aller avec elle là où elle avait pu amener tous ces hommes disparus. Certes, ils étaient encore bel et bien en vie dans la réalité, mais ils ne se déconnectaient pas du jeu, et cela était suffisant pour que cela devienne important. De plus, une trace de Hack avait été retrouvée, et cela avait mis suffisamment Faith hors d'elle pour que toute l'école l'apprenne. Je suis désolée, si je m'occupe de la sécurité du jeu, je veux que ce soit bien fait. Pas de fuite, pas d'erreur. Perfectionniste. Oui. Mais ne viens pas me dire que ça te déplais, je te connais. Un léger rictus se forma sur son visage, mais elle le cacha bien assez vite. Bien sûr que oui elle la connaissait, elles partageaient toutes leurs pensées ! Aussi énervant que cela puisse être des fois... Azoth ! L'entendre ainsi l'appeler lui fit un pincement au coeur, mais elle revint rapidement à la réalité en entendant enfin la femme devant elle parler:
"- Je me nomme Enya."
C'est tout ? Bon, c'était déjà ça. Notre jeune femme se redressa afin de regarder cette Enya dans les yeux, sans détacher ce sourire de ses lèvres. Mais une pensée vint lui perturber l'esprit: Si le jeune homme à sa droite avait l'air aussi perdu, et donc sûrement n'était pas la personne qui avait été invitée, pourquoi cette femme était là ? Avait-elle appris qu'elle devait venir ici pour sa mission ? Pourtant elle n'en avait parlé à personne... Quoi que, Faith, où est Rioku ? Rioku ? Ah, celui qui t'a donné l'info pour le point de rendez-vous ? Oui. Laisse moi le temps de regarder ça. S'il n'avait pas été attrapé, alors il l'avait trahis Ou peut-être était-ce les deux et était-il sous son charme. Notre jeune femme fronça les sourcils à cette idée. Elle connaissait sa puissance et son pouvoir, et elle ne voulait pas s'en faire un ennemi. Et en plus de cela.. Elle avait déjà ramené un innocent avec elle dans cette histoire. Elle ne savait pas quoi faire à part foncer et donner un bon coup d'hallebarde à cette "Enya", mais elle savait que Faith ne l'accepterait pas. Alors ? Il n'est pas loin... Il l'a rejoint, mais je ne peux pas dire s'il est sous son pouvoir. Mais vu ses mouvements... Je ne pense pas que ce soit le cas.
La jeune femme avait toujours gardé son sourire tout du long, mais cette fois, celui-ci se voulait plus effacé. Son regard, lui, se voulait presque triste. Elle ne pouvait pas se mentir, cela lui faisait énormément de mal de savoir qu'un "ami" s'était retourné contre elle. Mais au point où ils en étaient... Elle ne voulait plus qu'obtenir sa vengeance.
Après une grande inspiration, elle regarda le jeune homme. Elle le fixa un long moment. Peut-être pouvait-il se rendre utile.
"- Et toi ? Quel est ton nom ? Que fais-tu par ici alors que cette plaine se veut actuellement déserte de monstre ?"
Elle avait prévenu qu'elle allait se débarrasser de tout monstre de cette plaine pour ce jour-ci.. Il devait donc ne pas être au courant. Venait-il d'arriver ici ?



avatar
Emploi : Sécurité du jeu
Messages : 17
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
MessageSujet: Re: Let's kill the little witch - Ft. Sans Dim 20 Nov - 1:36
Sans Asukinugu
Un regard, ignoré des deux personnes en face de lui, il était complètement abasourdi. Ils sont sérieux, eux ? Je déteste être ignoré, encore moins quand j'ai tenté de me faire voir, d'une manière ou d'une autre. Il était vrai que mon "Hey vous !" n'était pas vraiment une approche subtile. Quoi qu'il en soit, il me fallait en savoir plus, mais avant même que je ne puisse tenter d'en dire plus, j'entendais notre homme se présenter, se faisant appeler Azoth. Un nom peu courant, mais au moins je saurais comment tenter de l'interpeller si je souhaite rejoindre cette conversation. Mais une nouvelle fois, avant même que je ne puisse tenter quoi que ce soit, la dame en face de lui prit à son tour l'initiative. Elle, s'appelait Enya, mais ne donna pas plus d'informations, ni même de formule de politesse.

Quoi qu'il en soit, je pouvais maintenant nommer ces deux inconnus. Azoth avait souvent l'impression de prendre son temps pour réfléchir, ou en tout cas avait parfois des moments de doutes, ou de déconnexion. Peut-être une mauvaise connection, ou quoi qu'ce ça puisse être. Tandis qu'Enya semblait bien plus détendue que prévu. J'n'en savais rien en fait, réellement. J'étais juste là, limite presque perdu. J'aurais pu tout simplement passer mon chemin, et m'en aller. Qu'est-ce que j'en ai à faire de deux inconnus. Mais j'sais pas, j'avais envie de savoir ce qui s'tramait. Il me fallait en savoir un peu plus, vu que ma présence n'importunait pas ou peu, j'attendais de pieds fermes les informations.

"Et toi ? Quel est ton nom ? Que fais-tu par ici alors que cette plaine se veut actuellement déserte de monstre ?"

J'me demandais quelle genre d'informations j'allais bien pouvoir avoir, peut-être un Event bientôt organisé, ou encore réellement un règlement de compte ? Ou encore un rendez-vous .. Non, si c'était un rendez-vous, ils m'auraient déjà demander de partir. Peut-être .. Attends, il vient de me parler là ? Fuck ! J'n'avais même pas remarquer, je gardais ma main à mon menton d'un air pensif, jusqu'à remarquer qu'il attendait une réponse de ma part. Je passais réellement pour un idiot.

"Moi ? Je .. Je me nomme Seirma. Je suis un jeune aventurier qui recherche un petit peu de Challenge. Mais comme tu l'as fais remarqué, cette plaine est déserte, et j'ai bien l'impression que tu y es pour quelque chose ! Tu aurais pu en laisser au moins !"


- dis-je avec un air totalement décontracté. J'essayais peut-être de me faire passer pour un aventurier expérimenté, alors que ce n'était pas du tout le cas. Et j'imagine que ces plaines étaient remplies de créatures de très bas niveau, alors la "Recherche de Challenge" n'était peut-être pas le mot approprié. Quoi qu'il en soit, je m'étais présenté. Je faisais maintenant partie de la discussion.

"Que faites-vous ici, vous deux ? J'n'ai pas l'impression que vous vous connaissez. Certes, l'attitude ce monsieur est très galante, mais j'imagine qu'il ne sait plus trop comment draguer, à son âge."


Je venais peut-être de me faire un ennemi, ou allait-il prendre sa à la rigolade comme je souhaite qu'il l'entende. J'n'étais pas du tout sûr de mon coup.
avatar
Emploi : Étudiant
Messages : 10
Player
Voir le profil de l'utilisateur
Player
MessageSujet: Re: Let's kill the little witch - Ft. Sans Dim 20 Nov - 9:34
Faith Aegnor
Let's kill the little witch

Le jeune homme qui avait l'air perdu jusque là revint à la discussion en répondant à la question de notre jeune femme:
"- Moi ? Je .. Je me nomme Seirma. Je suis un jeune aventurier qui recherche un petit peu de Challenge. Mais comme tu l'as fais remarqué, cette plaine est déserte, et j'ai bien l'impression que tu y es pour quelque chose ! Tu aurais pu en laisser au moins !"
La jeune femme le regarda les yeux grands ouverts. Elle ne s'attendait pas à avoir une telle remarque, surtout qu'elle avait de base prévenue qu'elle devait faire le ménage pour la mission. Est-ce qu'il la prenait pour une aventurière quelconque ? N'oublie pas que tu n'es pas sous ta véritable forme... Ah, c'était vrai. Cela ne devait pas aider à la reconnaître. Normalement, les professeurs devaient s'occuper de monter à quoi Faith et elle ressemblaient afin de leur faire savoir d'avance qu'elles sont là pour la sécurité, mais.. Elle avait changée d'apparence. La jeune femme croisa les bras. Tu peux me le chercher ? C'est déjà fait, il vient juste d'arriver à l'école, et donc dans le jeu... Il doit avoir une ou deux heures. La jeune femme soupira. C'était la dernière chose dont elle avait besoin. Un noobie lors d'une mission.
Elle retourna son regard vers Enya, qui affichait désormais un sourire qui n'inspirait pas confiance. Elle savait que Seirma n'était pas la bienvenue. Elle en savait déjà beaucoup trop, en réalité. Notre jeune femme avait beau retourner la situation dans tous les sens, elle ne voyait pas beaucoup de solution. Premièrement, son plan était tombé à l'eau et Enya avait accès à beaucoup d'informations. Deuxièmement, Rioku l'avait rejoint, et c'était un ennemi redoutable. Troisièmement, elle avait avec elle un tout nouveau aventurier, qui n'avait pas l'air de se rendre compte de la situation. Un énorme soupir sortit de ses lèvres. C'était bien sa chance tout ça ! Tu vas faire quoi ? Est-ce que j'ai l'air de savoir ?! Tu penses qu'il peut se battre ? Comme il vient d'arriver je n'ai pas encore ses stats... Je peux pas parier là dessus. Si il ne sait pas se battre, ça sera juste un boulet. Mais tandis que la discussion avancait entre elle et Faith, le jeune homme usa de nouveau de sa voix:
"- Que faites-vous ici, vous deux ? J'n'ai pas l'impression que vous vous connaissez. Certes, l'attitude ce monsieur est très galante, mais j'imagine qu'il ne sait plus trop comment draguer, à son âge."
Ce qu'ils faisaient ici ? Eh bien, difficile à dire. Mais suite à cette petite réflexion, la femme entendit le reste de la phrase. Elle rigola à sa réplique. En effet, elle ne savait pas du tout comment draguer, et elle ne voulait pas le savoir en réalité. Mais peut-être devait-elle apprendre à le faire pour ses missions... Notre jeune femme se perdit en pleine réflexion à ce propos. Tu sais que tu viens de te faire traiter de vieille ? Que. Quoi ? "à son âge". La jeune femme réalisa et regarda Seirma, prêt à lui faire voir de toutes les couleurs, mais elle ne pouvait pas se le permettre sous cette forme. Elle insulta dans le vide, jurant de se venger plus tard, avant de retourner une énième fois à Enya. Qu'est-ce qu'ils faisaient ici, au final ?
"- Eh bien...
-Il est venu ici pour me voir."
Le fait d'entendre Enya répondre l'étonna, d'autant plus qu'elle affichait un sourire particulier mauvais...
Une pensée traversa l'esprit de notre jeune femme. Rioku avait-il dit qu'elle allait se transformer ? Avait-elle un timer ? Elle se mordit la lèvre à cette pensée. Elle gagnait du temps. Elle cherchait à la perdre. Notre jeune femme recula et s'étira avant de demander une autorisation à sa moitié. Celle-ci ne répondit pas un instant mais... Fini par simplement accepter. Un sourire malfaisant se dessina alors sur son visage. Mais elle le cacha bien vite pour en faire un plus doux vers Seirma:
"- C'est vrai, nous sommes en rendez-vous. Ca ne te dirait pas d'aller plutôt chercher des monstres à tuer ailleurs ?"
Elle se voulait franche et pressante. Elle sentait qu'Enya n'allait pas tarder à lui sauter dessus. Elle savait que si notre jeune femme retournait à son apparence normale d'elle même, elle aurait moins de difficulté à se battre, mais que si celle-ci était forcée par le timer... Alors elle serait déstabilisée au départ. Et elle patientait suffisamment pour cela. Elle devait faire partir Seirma avant la fin. 15 minutes.



avatar
Emploi : Sécurité du jeu
Messages : 17
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
MessageSujet: Re: Let's kill the little witch - Ft. Sans Dim 20 Nov - 20:42
Sans Asukinugu
En entendant ma réflexion, j'avais l'impression qu'Azoth prenait à nouveau ce petit temps d'absence, pour enfin soupirer à nouveau. En y repensant, il soupirait souvent c'monsieur. Quoi qu'il en soit, il y avait quelque chose qui avait changer. Certes, je passais pour un nuisible, une personne qui n'avait strictement rien à voir avec la conversation, mais plus les secondes passaient, plus je trouvais la situation bizarre. Je me tenais debout, face à ces deux personnes, et remarquait Azoth passer par différentes étapes. D'abord un rire, un simple rire suite à ma réflexion, pour enfin serrer les dents et soupirer à nouveau. Enya elle, restait presque de marbre, sans pour autant changer de posture, ou exprimer un quelconque sentiment.

Azoth regardait Enya avec une certaine crainte, presque comme si elle représentait un danger, mais changeait très rapidement ça par un sourire que je désignerais de forcer. Il y a bien anguille sous roche. Il va se passer quelque chose ici. Et j'aimerais réellement savoir de quoi il s'agit.

" Eh bien...-"


dit Azoth avant de se faire couper net par Enya :


"Il est venu ici pour me voir."


Un rendez-vous ? Azoth semblait craindre encore plus la situation. J'imagine que dans ce genre de cas, on fait le point rapidement dans sa tête, le nombre de personnes présentes, son objectif et comment le réaliser. J'étais sûrement un nuisible, une donnée non prévu dans son plan. Son plan qui était .. Mm .. L'homme mordait sa lèvre pour fixer à nouveau Enya, qui affichait un sourire presque dérangeant. J'étais peut-être doué pour analyser les émotions des gens de par leur visages, ou tics, mais j'n'étais pas du tout doué pour les énigmes. Il s'agissait d'un rendez-vous, entre un homme dans la trentaine, qui passe par différentes émotions, et une femme, qui semblait bien sûre d'elle, affichant un sourire constant, voire moqueur.

"C'est vrai, nous sommes en rendez-vous. Ca ne te dirait pas d'aller plutôt chercher des monstres à tuer ailleurs ?"

Si il n'avait pas tuer tout les monstres aux alentours, je n'serais peut-être pas là. Ma présence ici est entièrement de sa faute. Et je pense qu'il va devoir l'assumer. Je suis curieux après tout, et je n'pense pas qu'il puisse me faire bouger d'ici si je n'le souhaite pas. Déjà parce que je fais ce que je veux, et puis de deux parce que .. J'fais ce que je veux. Je suis têtu, et je veux savoir ce qu'il se trame. Azoth venait de me confirmer leur rendez-vous, et à l'entendre, il souhaitait me faire partir d'ici. Ces plaines sont grandes, vastes. Je pourrais aisément m'en aller vagabonder vers d'autres horizons. Mais plus le temps passait, plus j'avais l'impression que ma présence ici allait influer certains événements. Si ils souhaitaient réellement me voir partir, ils pourraient tout autant changer l'emplacement de leur "Rendez-vous".

Un nouveau regard, et malgré mes doutes et mes craintes, je décidais de passer pour quelqu'un qui ignorait totalement la situation.. Bien qu'en y réfléchissant, c'était le cas. Mais je voulais vraiment qu'il me voit comme quelqu'un de nais, pour avoir le plus d'informations possible.

"Mais avec plaisir. Il y a juste une petite question que je me pose .. Pourquoi t'être présenté à cette ravissante dame, alors que vous aviez un -Rendez-vous- ?"
, dis-je, en agitant les doigts représentant des guillemets sur le mot Rendez-vous.

C'était presque de la déstabilisation, mais en disant ça, je m'attendais plutôt à atteindre les deux. En effet, il m'avait tout deux confirmer qu'ils étaient en rendez-vous. Si c'était un rendez-vous d'affaires .. Je n'pense pas qu'il lui aurait baiser la main, de plus le lieu ne convient pas. Ces plaines désertes, qui étaient pleines de monstres n'est pas vraiment le lieu idéal pour discuter business. Et si c'était un rendez-vous amoureux .. Il n'avait pas à se présenter. Et au vu de leur comportement, ça ne collait pas. J'étais vraiment une peste.


avatar
Emploi : Étudiant
Messages : 10
Player
Voir le profil de l'utilisateur
Player
MessageSujet: Re: Let's kill the little witch - Ft. Sans Dim 20 Nov - 21:15
Faith Aegnor
Let's kill the little witch

Le jeune homme qui avait l'air perdu jusque là revint à la discussion en répondant à la question de notre jeune femme:
"- Mais avec plaisir. Il y a juste une petite question que je me pose .. Pourquoi t'être présenté à cette ravissante dame, alors que vous aviez un -Rendez-vous- ?"
Mais quel sale gosse ! Azoth ! Désolée, mais j'ai pas le temps de m'occuper d'un gamin pareil ! Il se fout de moi en plus. Aucune réponse. Notre jeune femme pouvait ressentir qu'elle avait énervé Faith, mais elle aussi était énervée. Alors ainsi, elles étaient au moins deux à l'être.
Elle lançait un regard noir au jeune homme près d'elle avant de se décider à s’éloigner d'eux. Au point où ils en sont, tant pis pour lui. Elle ne doit en aucun cas douter ou perdre ce combat... Et pour l'aider, elle doit se transformer d'elle-même.
Elle regardait autour d'elle, attendant de voir une dernière personne apparaître, mais elle n'était décidément pas en vue. Alors elle regardait simplement Enya, de loin. Son sourire avait disparu. Ah oui, elle était peut-être déçue de la voir céder si facilement au règlement de comptes. Mais elle en avait plus que marre de se prendre autant de remarque et de se faire traîner droit dans le mur depuis le début de cette rencontre. Alors elle avait décidé de retourner la situation à son tour. Tant pis pour Seirma, et pour Rioku... Il serait facilement visible. Il allait sûrement venir sous sa forme de dragon. Alors elle pouvait le distinguer de loin...
Notre jeune femme prit une grande inspiration avant de se mettre en posture de combat vers Enya. Elle la regardait droit dans les yeux, tandis qu'une lueur plutôt inquiétante apparaissait dans les yeux orangés de notre jeune femme. Enya aussi se préparait au combat. Mais, le gros problème ici était le fait qu'Enya ne se battait pas. Son pouvoir est de charmer les hommes afin qu'elle puisse s'en servir... Elle va viser Seir... Je sais. Notre jeune femme avait osé la couper net en pleine phrase. Elle regardait le jeune homme, il était peut-être chiant, mais il n'avait pas l'air si idiot que ça. En toute logique, quelqu'un qui voit une personne en posture de combat... Devrait comprendre la situation ! Ou du moins elle l’espérait. Sinon ce serait un ennemi de plus. Et aussi incapable soit-il... Ce ne serait pas pratique. Surtout qu'elle ne connaît pas son pouvoir.
Elle repassa son regard à Enya, priant ces dieux incapables de faire comprendre à Seirma la situation. Puis un long moment de silence, sans mouvement, eut lieu. Peut-être pas si long, mais assez pour être dérangeant. La première à faire un geste fut Enya. Elle tenta de se rapprocher de Seirma, a priori voulant tenter d'user de son pouvoir sur lui. C'était la première réaction logique. Mais notre jeune femme n'était pas trop d'accord avec cette idée. Si quelqu'un lui aurait dit qu'elle allait défendre quelqu'un ainsi un jour... Elle lui aurait sûrement mis une droite.
Notre jeune femme se lança donc vers Enya tout en faisant apparaître sa faux dans ses mains, ce qui enclencha son pouvoir. Elle reprit son apparence dans un nuage de fumée tandis qu'elle fonçait droit vers Enya. Elle S'interposa rapidement entre Seirma et Enya avant de tenter de mettre un coup de faux à cette dernière, mais celle-ci esquiva tout en appelant Rioku. Bien sûr, il devait s'en mêler à un moment ou à un autre...
Notre jeune femme, plus à l'aise avec son apparence, restait ainsi, détendue, entre les deux, tout en regardant à l'horizon arriver un dragon. En tout cas, il n'avait pas l'air des plus content de la revoir. Elle rigola un peu à cette pensée, avant de regarder Seirma, comme pour savoir si tout allait bien. Même si elle ne l'appréciait pas plus que ça, elle se devait d'assurer une certaine protection.



avatar
Emploi : Sécurité du jeu
Messages : 17
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
MessageSujet: Re: Let's kill the little witch - Ft. Sans Lun 21 Nov - 0:03
Sans Asukinugu
Les secondes suivants ma dernière intervention s'écoulaient lentement mais les événements qui se sont produit durant celles-ci étaient d'une vitesse folle. Azoth regardait Enya, ne répondant ainsi pas à ma remarque, mais lui et cette femme se fixait drôlement. Azoth prit une posture de combat, faisait apparaître dans ses yeux une lueur orangée qui lui donnait un certain charme. La posture prise, un petit peu comme pour confirmer mes doutes, mes .. Craintes ? Il n'était plus possible pour moi de passer pour un niais, il me fallait agir, ou en tout cas, réagir. Si quelque chose devait arriver, il me fallait être prêt.

Le silence était roi le temps de quelques secondes, seules nos pupilles discutaient. Nous analysions la situation, et pour me préparer, je plaçais mes mains ouvertes presque en garde, tentant d'anticiper le moindre mouvement de ces deux personnes. Pour qu'enfin, alors que j'observais Azoth, je vis le regard de ce dernier changer. Passer d'une certaine colère, à une crainte. Dans un premier temps, je m'étais dis que la situation ne le permettais pas. Il lui fallait être prêt à accepter son destin et combattre ! Mais sa crainte n'avait aucun rapport avec lui. Avant même que je ne m'en rende compte, Enya s'était rapproché de moi rapidement. Et en l'espace d'une seconde, alors qu'une fumée énorme venait d'apparaître dans le coin de ma vue, je ..

Je ne comprenais plus rien. Alors même qu'il y a quelques instants, tout deux étaient à quelques mètres de moi, un écran de fumée complet, Enya qui s'était approchée .. Elle tente alors de me toucher, peut-être son pouvoir ? Je n'savais plus trop quoi faire, j'étais perdu. Pourquoi m'attaquer moi ? J'étais une cible de choix peut-être ? Un "Nuisible" comme j'ai pu le dire plus tôt ?.. Je devais assumer les conséquences de mes actes, je n'aurais juste pas du être là. Je vais m'faire battre ? Torturer ? Tué ? Je vais mourir là ?

Dans un élan de peur, je tentais de me reculer, de quelques pas, sans réellement y croire vu la vitesse de réaction de cette personne, mais .. je n'm'attendais pas du tout à la suite. Parce qu'il y a une suite. Une femme équipée d'une faux était sortie de la fumée, se positionnant entre Enya et moi. Pour .. Me protéger ? Un coup de faux était partie, sûrement dans le but de vaincre, d'ôter la vie. Ces deux personnes se battaient, réellement. Enya avait esquivé le coup, mais j'imagine que c'était plus dans un but de sommation que de tuer.

Ces yeux orangés et charmants .. Cette femme, c'était Azoth ? Elle s'était transformée d'une quelconque manière en homme ? Pour les besoins de ce rendez-vous ? C'était peut-être un piège ? Ou alors un réel règlement de compte ? Quoi qu'il en soit, je devais agir aussi, à ma manière. Azoth, elle, toujours en position de combat observait au loin une ombre s'approché. Elle se doutait de l'identité de celle-ci, au vu du soupire qu'elle venait une nouvelle fois de laisser s'échapper. Ces cheveux blancs, ces yeux orangés. Azoth était charmante. À croquer. Même si il faut l'avouer, sa faux et sa technique de combat pourrait en dissuader plus d'un.

Je retirais ma lance de son lacet de cuir, à mon dos, pour l'arborer fièrement. D'une traite, je tentais en tant qu'homme idiot et puéril d'épater cette jeune femme. Elle semblait bien plus déterminée que Enya, et rempli de bonnes convictions. Même si son comportement laissait entrevoir une personne au sang chaud, elle restait mignonne. Je m'approchais le plus rapidement possible d'Enya, tentant de lui asséner un coup à mon tour, pour me faire repousser très rapidement au sol. Je venais de réduire à néant la chance de fuite que m'avait créé Azoth grâce à la fumée créée avec sa transformation. Je n'me rendais pas du tout compte, mais ma vitesse ici est bien plus rapide que dans la vraie vie. Je suis un combattant moi aussi.
avatar
Emploi : Étudiant
Messages : 10
Player
Voir le profil de l'utilisateur
Player
MessageSujet: Re: Let's kill the little witch - Ft. Sans Lun 21 Nov - 0:46
Faith Aegnor
Let's kill the little witch

Comment était elle censé battre un dragon et une folle tandis qu'elle avait une personne pareille à ses côtés... Elle regardait le jeune homme en question, remarquant qu'il prit sa lance en main. Il voulait se battre ? Il savait se battre, au moins ? La jeune femme le surveillait du coin de l'oeil tandis que le dragon approchait à une vitesse affolante. La situation se présentait vraiment mal.
Elle vit le jeune homme s'avançait vers Enya, pour se faire repousser étonnement rapidement. Le voyant au sol, le premier réflexe de notre jeune femme fut de s'interposer de nouveau en tentant d'asséner un coup à cette sorcière, mais alors qu'elle pensait l'atteindre, l'énorme dragon était arrivé, poussant un cri assourdissant, déstabilisant la jeune femme au passage, avant de foncer vers les deux complices malgré eux.
"- Bordel de... Faith !"
Fais quelque chose ! La jeune femme attrapa Seirma par le haut pour le tirer plus loin avec elle a une vitesse impressionnante afin d'éviter ce dragon enragé. Dégage le du jeu, je sais pas ! Tu sais très bien que je ne peux pas ! Tente de blesser Enya ou Rioku et je pourrais les déconnecter, mais je peux rien faire de plus !    
Notre jeune femme insulta de tous les noms le vide, elle n'avait aucunement envie de babysit, elle avait l'habitude de se battre seule, il était juste de trop ! Alors elle regarda Seirma, il devait se débrouiller seul, sinon elle n'y arriverait jamais, et encore moins avec Faith qui tient à tout prix à la vie de chaque être insignifiant dans ce jeu:
"- Tu sais te battre ? Alors bats toi ! Tu as un pouvoir, utilise le ! Si tu ne sais rien faire, alors dégage ! "    
Elle arriva à finir sa phrase de peu avant de bloquer une attaque du dragon avec sa faux. Elle pouvait gérer les deux, mais elle ne pouvait pas le protéger en plus !
"- Et si tu restes... Surtout ne te fais pas toucher par Enya ! Sinon c'en est fini de toi, j'espère avoir été claire !"    
Elle repoussa la patte de dragon en usant du côté fusil, prendre du recul avec, ou en tout cas assez pour le déstabiliser, avant de courir de nouveau vers Enya. Elle devait la toucher, mais aussi attirer l'attention du dragon sur elle. Alors après être enfin arrivée devant elle, elle se mit à enchaîner les attaques contre Enya en tentant tant bien que mal d'esquiver ou contrer le dragon. Elle savait que le point faible d'Enya était son endurance, elle devait jouer là dessus, tandis que le dragon était tombé sous son charme, alors il finirait toujours par la défendre. Si elle arrivait à garder les deux... Le jeune homme aurait peut-être la chance de se rendre utile. Et sinon, il avait la possibilité de fuir de l'autre sens, ce qui donnerait le feu vert de Faith pour qu'elle puisse se battre à fond. ... Si il n'arrive vraiment pas à t'aider, si il ne sert vraiment à rien. Alors je t'aiderais. C'était bien sa veine ça. Elle avait clairement besoin d'un déblocage de stats, mais bien sûr, devant un pauvre gamin... Faith refusait de le faire.
Notre jeune femme continuait à gérer les deux, une fois en tentant de toucher Enya, l'autre en esquivant le dragon grâce à son fusil ou en bloquant ses attaques avec son manche. Elle ne pouvait pas tenir comme ça indéfiniment. Il devait se décider. Et si dans tous les cas, la situation se présentait si mal... Si ça arrive je t'aiderais. Pour l'instant, essaye de gérer ! Tu t'entraînes toujours pour ça non ?! La jeune femme afficha un sourire sans répondre. Etait-ce un reproche ou un encouragement ? Elle avait bien l'impression que c'était un peu des deux. Au moins, ca lui redonnait un peu de courage.



avatar
Emploi : Sécurité du jeu
Messages : 17
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
MessageSujet: Re: Let's kill the little witch - Ft. Sans Mar 22 Nov - 17:28
Sans Asukinugu
#(Le volume de la musique contenu dans ce RP est étonnement élevée. Carefull. )


Azoth venait de me protéger d'un danger certain. Dans la foulée, elle m'adressait la parole, son corps et sa concentration toujours dirigé vers les deux antagonistes de cette scène. Un dragon. Je n'y croyais pas à première vue, en me disant que j'avais été envoûté, ou encore qu'il s'agissait d'un monstre qui était ré-apparu, mais non. Il s'agissait d'un ennemi d'Azoth. Et il était de mèche avec Enya. Vous savez, celle qui a tenté de me tuer quelques secondes plus tôt. Je me retrouvais dans une situation où je devais soit m'enfuir, soit trouver un moyen d'aider Azoth.

Au vu des prouesses dont elle faisait preuve à ce moment là, je me demandais pourquoi elle me protégeait. Elle aurait pu profiter du fait qu'Enya soit entrain de m'éventrer pour l'attaquer par derrière, à moins qu'Enya ai un pouvoir qui lui permettrait justement de prendre l'avantage sur un combat contre Azoth ? Mais pourquoi m'avoir foncé dessus ? Je secouais ma tête, comme pour reprendre mes esprits, pour enfin entre la voix de ma sauveuse. J'imagine qu'elle souhaitais peut-être m'avouer ses sentiments les plus profonds, après tout, on venait de vivre quelque chose ensemble.


"- Tu sais te battre ? Alors bats toi ! Tu as un pouvoir, utilise le ! Si tu ne sais rien faire, alors dégage ! "


C'n'était pas super romantique. Pas du tout. Mais c'était une demande. Et je devais satisfaire cette demande. Alors je me suis enfuie. Non, j'plaisante. Mais j'ai décidé d'usé de mon pouvoir. Ou en tout cas, de tenter de le faire. Et durant ce temps de pause qui s'étendait sur 2 ou 3 secondes, tout au plus, Azoth venait de dévier une nouvelle attaque provenant cette fois-ci du dragon.

"- Et si tu restes... Surtout ne te fais pas toucher par Enya ! Sinon c'en est fini de toi, j'espère avoir été claire !"    


Ok. J'ai bien compris qu'Enya était dangereuse au moment où elle m'avait sauté dessus. Une petite partie de mon corps croyait au fait que j'avais encore un peu de Sex Appeal, mais la réalité est toute autre. Bref, il me fallait trouver une solution pour aider Azoth. Elle me protégeait, et moi .. ? Elle avait une faux, et moi une lance. Je la serrait dans mes mains encore jeunes, pour me mettre en position de combat. En analysant un petit peu mon entourage, j'avais pensé décelé la manière de combattre. Ainsi je me déplaçais près des 3 combattants en face de moi pour tenter à mon tour d'asséner un coup à Enya. Le dragon ? Aucune envie de m'approcher de cette bête pour tout vous dire. Mais il était temps pour moi d'agir, et réellement cette fois-ci.


J'avais sur ce jeu, dans ce monde, un pouvoir. Un pouvoir que je ne contrôlais pas, certes, mais qui pouvait faire la différence. En effet, ici, j'n'étais pas Sans. J'étais Seirma. Un jeune homme mature, qui avait certes un peu de mal avec la politesse, ou encore le fait de démarrer une conversation. Mais qui avait un certain honneur. Une fierté. Je devais montrer à Azoth que j'n'étais pas juste quelqu'un qu'elle devait protéger, un nuisible, quelqu'un d'inutile. Et même si c'était bien la première fois que je me lançais dedans, je me concentrais. J'avais foi en Azoth, assez pour fermer les yeux, ne serait-ce que quelques secondes.

Le calme. Je perdis l'Ouïe. Le noir, je perdis la vue. Le vide, je perdis le toucher. La roche, je perdis le goût. La brise, je perdis l'odorat. J'étais seul, moi et mon corps. Je n'avais jamais ressenti cela auparavant. Je n'existais plus, le temps d'un instant. Pour qu'enfin, ceux-ci me revinrent d'un coup sec. J'avais en vue Enya, cette jeune femme qui avait tenter de m'attaquer quelques secondes plus tôt, et ai libéré mes mains de leur stases pour les diriger vers elle. Et alors même qu'elle souriait, tant la bataille semblait gagné pour elle, elle perdit toutes lueurs dans ses yeux. Le Yin et le Yang. Ce pouvoir me permettant de retirer un sens aléatoire à un ennemi venait tout juste de nous faire gagner un avantage certain. Le seul problème étant que j'n'avais pas prévu d'encaisser un tel choc à l'utilisation de celui-ci. J'étais engourdi, et au vu de MA perte plus tôt de mes sens, ceux-ci n'étaient pas encore tout à fait rétabli. Je n'pouvais que .. Compter sur Azoth.
avatar
Emploi : Étudiant
Messages : 10
Player
Voir le profil de l'utilisateur
Player
MessageSujet: Re: Let's kill the little witch - Ft. Sans Mer 23 Nov - 7:56
Faith Aegnor
Let's kill the little witch


La bataille continuait, et elle commençait à s’éterniser. Notre jeune femme tentait de fatiguer Enya, mais à force de devoir éviter ce dragon en plus, la fatigue commençait a arriver sur elle. Mais ce fut alors qu'elle vit Seirma revenir dans le combat. Cela ne lui plaisait pas, clairement, mais peut-être pouvait-il être utile, au final. Rien qu'un peu... Alors elle continua ce combat acharné en attendant de voir une ouverture, n'importe laquelle. Et tandis qu'elle se concentrait un instant sur le dragon... Azoth c'est maintenant ! Il a utilisé son pouvoir ! La jeune femme se retourna pour voir Seirma, sonné, tandis qu'Enya se retrouvait déstabilisé. Elle n'avait pas pu voir son pouvoir, mais elle savait que c'était le moment ou jamais de retourner le combat:
"- Bien joué, gamin !"
Elle afficha un sourire en disant cela, et en prenant du recul, enfonça le côté non tranchant de sa faux en plein dans l'abdomen d'Enya. Elle usa son fusil à blanc pour la faire reculer de quelques mètre, l’assommant légèrement sur le coup. Ca suffit ?! Oui ! Sur ces mots de Faith, Enya disparu. Elle venait d'être déconnectée du jeu de force, et il faut le dire, ce n'est pas agréable du tout à vivre. Mais cela l'empêcherait de revenir dans ce jeu. C'était un problème en moins à régler ! Maintenant... Elle devait s'occuper de ce dragon.
Elle regarda Seirma, pour voir s'il allait bien, Il avait l'air en un morceau, c'était le plus important. Il avait sûrement besoin d'un temps de repos, utiliser un pouvoir pour la première fois, ce n'était jamais agréable. Alors elle le laissa derrière, il était hors du combat, comme l'était Enya. Et notre jeune femme avait un compte à régler, seul à seul, avec cette bête.
Elle le regarda dans les yeux, malgré le fait qu'elle était bien plus petite. Le combat avait cessé. Le dragon la regardait en retour, attendant simplement sa sentence.
"- Pourquoi ? "
Ce fut sa seule question. Mais aucune réponse ne se fit entendre. Le dragon, ou plutôt... Rioku, s'était décidé à ne rien dire et assumer. Un mélange entre tristesse et haine apparu sur le visage de notre jeune femme. Elle avait cru en le fait que cette personne pouvait être un ami, une personne de confiance. Mais le résultat en fut tout autre...
Notre jeune femme posa le côté non tranchant de sa faux à terre sans lâcher du regard le dragon. Puis elle usa de son fusil afin de sauter à sa hauteur, avant d'enfin asséner un coup de faux assez puissant pour forcer le dragon à reprendre sa forme humaine. Je peux le ramener si tu veux. Non pas de suite. La jeune femme ne dit rien de plus à sa moitié. Après tout, elle n'avait pas fini sa mission, et elle le savait.
Un soupir sortis d'entre ses lèvres, avant de se diriger vers Rioku. Elle le regarda de nouveau dans les yeux, d'un regard tendre et attristé, mais elle n'allait en aucun cas lui accorder un quelconque pardon. Elle lui demanda simplement où se trouvait le lieu où Enya avait pu ramener les hommes sous son charme. Le jeune dragon lui répondit en donnant les coordonnées d'une cave au nord, peut être dans l'attente d'une punition moins lourde en échange. Je te note ça, et tu peux t'en occuper. Merci.
L'autorisation de Faith à ses côtés, la jeune femme lança un regard noir au jeune homme devant lui avant de lui asséner un coup de pied dans l'abdomen assez puissant pour le faire reculer avant de tomber au sol. Elle le suivit dans sa trajectoire en marchant, calmement. Une fois de nouveau auprès de lui, elle lui donna de nouveau un coup dans l'abdomen, avec le manche de sa faux cette fois. Le jeune dragon subissait sa douleur, acceptant cet acte. Il connaissait les risques bien avant d'avoir rejoint Enya. Et savoir qu'il était en connaissance de cause ne faisait que plus énerver notre jeune femme, qui avait désormais un visage impassible et un regard dangereux. Son seul souhait était de le détruire ici même. Mais elle n'en avait pas le droit. Alors... pour son dernier acte, elle posait le côté non tranchant de sa faux à son abdomen, prête à lui offrir un coup de son fusil. Un sourire malfaisant apparu d'ailleurs sur son visage à cet instant. Elle appuya plus fort avec sa faux, le jeune dragon tentant de la retenir afin qu'elle ne soit pas si enfoncée. Il connaissait le risque. Depuis le début.  Mais il en avait peur. Notre jeune femme chuchota une chose que seul lui put entendre, ce qui avait l'air d'avoir eu l'effet d'une bombe, laissant Rioku le regard vide, avant d'enfin entendre un coup de fusil partir. L'homme cracha du sang avant de disparaître. Faith le déconnecta instantanément après cette action.
Le combat était fini. Mais un témoin était présent de cet acte... Elle regarda Seirma au loin. Qu'allait il faire après tout ça ?



avatar
Emploi : Sécurité du jeu
Messages : 17
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
MessageSujet: Re: Let's kill the little witch - Ft. Sans Dim 27 Nov - 20:31
Sans Asukinugu
Tout s'était passé très vite une nouvelle fois. Je ne m'étais pas rendu à l'instant de ce qui s'était produit, mais en une fraction de seconde, le combat prenait fin. En effet, à la suite de l'activation de mon pouvoir, celui-ci drainant presque toutes mes forces .. Ou en tout cas, c'était l'impression qu'il m'avait donné puisqu'étant maintenant étalé au sol sans même une once de force pour me relever et continuer de combattre, Azoth n'avait fait qu'une bouchée d'Enya. Je n'sais pas du tout si mon pouvoir  a servi, si ça lui a permit d'avoir l'avantage .. Même si, par déduction, elle était entrain de la combattre au coude à coude quelques secondes plus tôt. J'espérais avoir apporter une aide quelconque par ce biais, et ainsi avoir permit à Azoth de renvoyer cette femme au plus bas. En relevant la tête, je n'apercevais aucun corps, ni même de fenêtre qui m'indiquerait si elle était réellement finie, ou si elle reviendrais pas la suite.

Quoi qu'il en soit, elle n'était plus là. Je m'attendais à ce qu'Azoth revienne vers moi pour me donner de plus amples informations, mais .. C'n'est pas du tout ce qu'elle entreprit. Elle regardait, à la suite d'un enième soupire, le dragon qui lui faisait face. Mais il n'avait plus du tout autant de charisme qu'avant. Il semblait apeuré. Sans défense. Assez étonnant pour un dragon vous m'direz, tandis qu'Azoth, elle, semblait bien en confiance. Vraiment bien en confiance. Son sourire me glaçait le sang. Elle lui demandait une information concernant un lieu, que le dragon lui donna sans sourciller, il avait donc accepter sa défaite. Mais avant qu'il ne puisse soupirer à son tour, comme si il avait rempli une bonne action, et comptait s'en tirer, elle prit sa faux, accouplé d'un coup pour mettre le dragon au sol. Il était sans défense. Il n'avait plus aucun échappatoire entre les griffes d'Azoth.

Elle le frappa à nouveau à l'aide de sa faux, de manière non léthale, mais bien pour blesser. Pour faire ressentir de la douleur. Elle la plaçait correctement sur son abdomen, pour lui chuchoter quelque chose. Encore des secrets ? Elle ne me fait pas confiance, et j'le comprends bien. Je n'suis qu'un personnage random. Je n'suis qu'un inconnu. Elle connait mon nom, certes, mais je n'suis pas un proche, ou encore une connaissance. Je n'suis qu'un "Nuisible." J'ai tenter tout de même de faire preuve de coopération à l'aide de mon pouvoir.. Certes, je n'ai rien annoncé, pour lui indiquer que je l'avais fais, mais elle s'en est rendu compte. Pour moi, ça m'fait gagner des points. J'n'ai pas l'impression que ..

Avant même que je n'termine cette phrase, cette pensée qui me passait par la tête, ce genre de pensée qu'on a alors que le danger est écartée, le bruit d'une balle venait de se faire entendre à des kilomètres, tant ces plaines étaient vides. Je n'étais pas sûr de l'informations, mais une fois avoir vu le corps du dragon gisant au sol, immobile, de la fumée s'échappant encore de l'impact sur son corps, je me rendais compte que .. Peut-être que j'n'étais pas encore sortie d'affaire.

La peur prenait place en moi, j'avais récupéré un peu d'énergie pour me mouvoir, mais en aucun cas mes membres ne souhaitaient bouger eux. J'étais tétaniser. Perdu. Pourquoi, elle qui dans ce scénario semblait faire partie des "Gentils", s'acharnerait-elle sur un ennemi qui n'avait plus de quoi combattre ? C'n'est pas raisonnable de penser comme ça. Mes pupilles tremblaient, tout comme mon corps et mon corps. Je voyais double, j'n'étais pas sûr. Un rire fou se créait en moi, en même tant qu'une foulée de questionnement. Qu'avait-elle à y gagner. Azoth était en face de moi, tournée, je n'pouvais pas voir son regard, ni même si elle souriait. Mais au vu de la dernière image que j'ai de celui-ci, j'avais peur. Peur ? Non, c'était pire que ça. Un sentiment que je n'pouvais décrire.

Je tendais la main, comme pour m'accrocher à un espoir, mais une inquiétude venait me chercher ensuite. J'étais le suivant ?
avatar
Emploi : Étudiant
Messages : 10
Player
Voir le profil de l'utilisateur
Player
MessageSujet: Re: Let's kill the little witch - Ft. Sans Dim 27 Nov - 21:14
Faith Aegnor
Let's kill the little witch

Tu aurais pu éviter de faire ça devant un autre joueur... Certes, mais j'en ai un peu marre qu'on me prenne pour une conne. La jeune femme ne tenta même pas de mâcher ses mots. Elle était blessée. Elle n'appréciait pas plus agir ainsi, mais trop souvent... Comme elle s'occupait de la sécurité, comme elle se devait de donner un exemple, elle se devait de ne pas agir de cette manière ? Elle devait se laisser manipuler à chaque fois ? Les gens qui venaient pour faire ami-ami avec une personne importante pour ensuite poignarder dans le dos... Elle en avait plus que marre. Elle ne cherchait même pas à le cacher. Elle ne voulait plus avoir affaire à qui que ce soit. Elle avait Faith... Et cela était bien assez.
Elle regardait Seirma au loin. Elle le voyait tendre une main. Tu sais très bien ce qu'il ressent non ? Elle le savait que trop bien. Elle ne voulait pas lui faire ressentir cela. Pas de peur, ni de tristesse, ni rien. Il n'avait rien fait. Lui... N'avait rien à voir là dedans. Elle le regardait, une touche de tristesse dans son regard, tandis qu'elle transformait son arme de manière compacte afin de la mettre à sa ceinture. Elle n'osait pas trop s'avancer. Elle regardait autour d'elle. Devait-elle partir dans l'autre sens et aller à la recherche de ceux qu'elle devait ramener pour sa mission, le laissant ainsi, seul, au beau milieu d'une plaine des plus vide, seulement avec une tache de sang au sol mis à part eux...? Ou devait-elle aller vers lui, l'aider à se relever, lui parler, lui expliquer ? Il venait d'arriver, après tout... Elle connaissait le choix qu'elle aurait fait à l'habituel, mais... Les sentiments de Faith s'y mélanger. Elle n'avait pas pitié pour lui... Elle ressentait de la compassion. Comment cela se faisait ? Avait-elle fini par trouver son dossier ? Avait-elle lu son histoire ? Savait-elle quoi que ce soit à son propos ?
Notre jeune femme passa une main dans sa nuque, perdue dans ses pensées, avant d'entendre une musique résonner dans son esprit. Faith écoutait de la musique. C'était plutôt rare, mais elle lui avait laissé le choix. Habituellement, lors des missions, ces deux ci ne se lâchaient jamais, elles parlaient... Mais là, c'était sûrement différent. Notre jeune femme détestait cette sensation. Après tout, elle savait très bien ce qu'elle ressentait, elle ressentait tout, comme si elle le ressentait à sa place, bien que leurs caractères soient si différents... Elle se mordit la lèvre avant de se diriger vers le jeune homme, toujours au sol. Elle attrapa sa main d'un mouvement vif et le tira vers elle pour l'obliger à se lever.
"- Debout."
Après tout, il avait tout vu, mais il l'avait aussi aidé. Malgré lui, il était devenu un complice. Malgré lui, Faith s'était attaché à lui. Alors même si notre jeune femme ne l'appréciait pas plus que ça, elle ne pouvait pas non plus le rejeter... Elle ne voulait pas rendre triste sa moitié. Pas encore une fois.
Elle soupira en voyant le jeune homme se relever, tremblant encore, faible. Elle alla ramasser sa lance et la lui passa, comme pour lui dire de s'en servir comme appui. Une fois qu'il l'avait récupéré... Elle décida de lui laisser le choix:
"- Tu peux m'accompagner tandis que je finis ma mission, tu peux rester ici pour attendre le respawn des monstres, ou tu peux rentrer en ville. A toi de voir."
Elle n'attendit pas de réponse, elle se retourna et commença à s'en aller vers le nord, vers la destination indiquée plus tôt. Mais elle s’arrêta un instant, sans même lui adresser un regard:
"- Et le dragon va bien. Enya aussi. Ils n'auront aucunes séquelles, juste une impossibilité de se reconnecter au jeu... Si tu te posais la question."
Elle reprit sa route de plus belle, après tout, elle avait une mission à finir. Et elle voulait retourner avec Faith au plus vite.



avatar
Emploi : Sécurité du jeu
Messages : 17
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
MessageSujet: Re: Let's kill the little witch - Ft. Sans Dim 27 Nov - 22:09
Sans Asukinugu


Elle m'avait remarqué, prenait une sorte de temps de réflexion à nouveau pour ensuite s'approcher de moi. Elle prit ma main, celle que j'avais tendue tant la situation me dépassait. Pas réellement pour m'aider à me relever, mais bien pour me relever. Sans condition j'imagine. J'n'avais pas le choix. J'allais sûrement mourir à mon tour ? Ahah. J'en riais presque. Il était temps pour moi de subir une punition pour avoir insister à rester. M'être introduit dans la conversation, avoir générer ce combat de par ma présence. Pourtant, c'n'était pas le cas ! Aucunement en fait. C'était plutôt une aide. Pour me relever, mais sans réellement l'dire quoi. Un peu à la manière des héroïnes humbles et ..

Elle m'avait donné ma lance, pour m'aider à tenir debout j'imagine. Ou peut-être pour combattre à nouveau ? J'n'en avais de toute façon pas la force. Je n'pouvais pas assumer un autre combat, j'étais à bout. Elle me proposait différents choix .. C'était assez imprévu, je n'pensais pas qu'elle m'aurait dit ça aux premiers abords. Rentrer en ville .. Attendre le Respawn des monstres .. Ou la suivre le temps qu'elle finisse sa mission ? Hors de question que j'attende des monstres ici. Je venais de goutter à un réel combat, à un réel défi. Ces monstres là ne pourraient jamais assouvir mes envies combatives. Retourner en ville .. J'pourrais m'y reposer, et pourquoi pas retenter une nouvelle fois de revenir sur ces plaines, mais ça reviendrais au même que de les attendre.. La suivre était l'une des voies qui m'intéressaient le plus. Et alors que j'y réfléchissais, elle s'était déjà mise en marche.

Mon choix lui importe peu .. ?




J'étais un peu perdu, mais .. Je n'voulais pas réellement m'séparer d'elle. J'avais tant à apprendre sur ce monde, ce jeu. Et .. Le déclic. C'était un jeu. Pourtant les sensations étaient réelles. Je me sentais à bout, fatigué. Ces gens étaient des personnages mais .. La souffrance qu'ils ont du enduré était réelle, elle. Mm .. Azoth avait tout l'air d'être une personne difficile, ou plutôt, qui n'éprouve que très peu de sentiment. Mais, si elle en était totalement dépourvu, elle ne m'aurait pas aider à me relever, ou redonner ma lance. Elle aurait directement mit un terme à ma vie alors que je m'étais introduit dans la conversation. Elle aurait ..

Je vais la suivre. Je vais la rejoindre. Je n'ai aucune idée de ce que la suite de cette aventure va donner, mais j'imagine que c'n'est pas dans les standards des nouveaux de suivre un chemin si sinueux. Bref, j'ai fais mon choix. Je n'pense pas que je le regretterais. Je vais suivre Azoth, sans but précis. Peut-être pour l'aider dans sa mission. Ou encore pour observer, m'améliorer. J'n'avais pas de but précis, mais je suivais ses traces. J'avais aussi, de manière un p'tit peu secrète, une envie d'en savoir plus sur elle. Qui elle était réellement .. Et pourquoi m'avoir aider à me relever, pourquoi avoir prit cette main tendue si mon sort lui importait peu.

avatar
Emploi : Étudiant
Messages : 10
Player
Voir le profil de l'utilisateur
Player
MessageSujet: Re: Let's kill the little witch - Ft. Sans
Contenu sponsorisé
Let's kill the little witch - Ft. Sans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le tueur Sans-Visage - Le retour
» Une rumeur, un murmure sans nom...
» [FAQ] Posez vos questions sans créer un nouveau sujet ici !
» [ACHAT]Soeurs du crépuscule sans dragon
» question sans reponse sur sirocco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nyphiamer :: Nyphiamer :: Exterieur-
Sauter vers: